Racisme et antifascisme – webinaire

World March of Women - Marche mondiale des femmes - Marcha Mundial de las Mujeres

En 2020, la Marche mondiale des femmes (MMF) célèbre ses 20 ans en tant que mouvement international. Notre 5e action est un appel à la confrontation, du point de vue des luttes des femmes, avec la progression des forces d’extrême droite qui articulent le conservatisme et le néolibéralisme, menaçant la vie et la démocratie.

Malgré les difficultés que nous rencontrons aujourd’hui, nous savons bien combien il est fondamental de construire une solidarité féministe, même à distance physique : nous le faisons depuis 20 ans et aujourd’hui, dans ce contexte de crise pandémique.

Comme il est plus difficile d’organiser des réunions et des actions internationales, les MMM du Portugal et de Galice ont pris l’initiative d’organiser une série de webinaires pour approfondir la réflexion stratégique afin d’alimenter les réponses féministes en ces temps de pandémie. Nous avons l’intention de continuer à tisser des réseaux dans la construction d’alternatives réelles et transformatrices.

Dans le premier webinaire, nous avons discuté du rôle crucial de la revendication et de la construction de pratiques basées sur la souveraineté alimentaire en temps de pandémie. Nous avons maintenant l’intention de discuter du racisme et de l’antifascisme.

Aujourd’hui, le conflit capital-vie est devenu plus visible et paradoxal. Les réponses que la plupart des États ont adoptées face à la menace de l’épidémie ont reproduit les mécanismes de pouvoir patriarcal, raciste et colonial. Dans un premier temps, dans de nombreux pays, la première réponse a été de « continuer comme si de rien n’était », en minimisant la menace pour la santé publique. Lorsque la nécessité d’agir pour contenir la pandémie est devenue évidente, les mesures prises par l’État ont consisté à maintenir l’ordre, à restreindre nos libertés et à recourir à la répression dans la logique du maintien de la gouvernance capitaliste de la vie – y compris l’exploitation du travail des soignants.

Dans ce conflit capital-vie, nous n’hésitons pas, nous choisissons la vie et contestons donc les attaques contre les droits démocratiques et les droits du travail. C’est dans le respect de la dignité humaine et de l’autodétermination et non dans leur attaque que nous trouverons les réponses aux temps étranges que nous vivons.

C’est pourquoi nous ne pouvons que saluer la vague de protestation et de résistance en réponse au meurtre de George Floyd et contre le racisme et toutes les atrocités de l’administration Trump. Nous regardons aussi avec espoir la solidarité internationale et la mobilisation antiraciste qui s’est étendue à divers pays du monde, y compris l’Europe, sous le slogan #vidasnegrasimportam

Nous pensons que ces mobilisations posent de nouveaux défis. Nous avons donc invité quatre militants antiracistes issus de différents mouvements et de différentes régions géographiques :

. Janvieve Williams Comrie (Black Lives Matters, New York, États-Unis)
. Cristina Roldão (activiste et chercheuse antiraciste, Lisbonne, Portugal)
. Elaine Monteiro (Marche mondiale des femmes, #Fora Bolsonaro, Brésil)
. Graça Samo (Mozambique, Secrétariat international de la Marche mondiale des femmes)

Informations
Le 24 juin
Dans les pages de la MMF Portugal et Galice
18 heures pour le Portugal continental (17 heures aux Açores)
19 h. État espagnol
19 heures Mozambique
14 h 00 Brésil (Rio de Janeiro)
13 h 00 USA (New York)

#mmfinaction2020