Non au plan d’annexion sioniste ! Palestine libre !

World March of Women - Marche mondiale des femmes - Marcha Mundial de las Mujeres

Hier, 1er juillet, le gouvernement israélien voulait commencer l’annexion de certaines parties de la Cisjordanie occupée et de la vallée du Jourdain, où vivent 65 000 Palestiniens. C’est la dernière attaque contre les droits et la liberté du peuple palestinien qui résiste à l’occupation depuis des décennies. Israël a l’intention d’usurper des terres où des colonies illégales ont été construites, ce qui implique le déplacement forcé de nombreuses personnes.

Maintenant, l’occupation sioniste annonce le report de la date d’annexion qu’elle avait précédemment fixée. Israël attend le feu vert qu’il a demandé à Washington pour commencer à étendre sa souveraineté sur certaines parties de la Cisjordanie, qui sont des terres palestiniennes. La racine du projet sioniste est l’annulation des droits du peuple palestinien et leur confinement dans des réserves sous l’autorité de la sécurité et de l’économie israéliennes.

Les actions d’Israël violent le droit international et la Convention de Genève sur les crimes de guerre. Michael Lynk, rapporteur spécial des Nations unies chargé d’évaluer la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés, déclare que le plan israélien constitue un « apartheid du XXIe siècle ». Nos sœurs palestiniennes et leur peuple résisteront à cette nouvelle agression colonialiste – et nous nous joignons à leur résistance.

(Regardez la vidéo de la Journée Internationale de Lutte Anti-impérialiste – en anglais).

Palestine libre ! #NoToZionistAnnexation